Alerte nos arbres dépérissent

7 Mai 2020

Trop chaud en ville de nouvelles menaces agressent nos arbres et meurent les uns après les autres, nous devons et vous devez agir.

Qu’est-ce que l’échaudure, un coup de soleil sur le tronc d’un arbre, qui arrive à laisser une trace de brûlure.

Ce phénomène se produit lorsque l’on plante un arbre de pépinière en plein sud alors qu’il était exposé au
nord. Pour l’éviter, historiquement des canisses en bambou ou de la toile de jute étaient utilisés pour entourer le tronc.

Les jeunes arbres transplantés dans un environnement urbain, généralement très minéral, ont du mal à s’adapter à leur nouvel écosystème. Ils sont exposés à de fortes chaleurs dues à la réverbération. Avec le changement climatique, les épisodes de températures extrêmes sont de plus en plus fréquents et rendent
indispensable le recours à une solution performante.
Cela est d’autant plus d’actualité. D’ailleurs la majorité des élus ont enfin pris conscience du rôle important de
la nature en ville et de celui de régulation des températures urbaines par les arbres, véritables îlots de
fraîcheur.

Le tronc risque de subir des coups de soleil et donc d’éclater, se fissurer et mettre en péril la survie de l’arbre.
Le soleil couchant est le plus nuisible, car celui-ci brille directement sur le tronc et, par sa chaleur, réchauffe les cellules à une température telle que celles-ci éclatent. Cela explique pourquoi les échaudures sont généralement visibles sur la partie du tronc exposée à l’ouest.

Les arbres à l’écorce lisse et mince sont les plus vulnérables et doivent être protégés, c’est le cas des érables, des tilleuls, des hêtres… Pour ce faire, il est indispensable d’utiliser un produit de protection ELAF®-FLEX qui est à ce jour la seule protection durable pour nos arbres et par extension notre environnement.

Le blanc arboricole à base de chaux – dangereuse – est une technique ancienne connue, mais à visée avant tout antiparasitaire et surtout nécessitant plusieurs applications par an. Avec ELAF®-FLEX une seule application suffit et libère les  gestionnaires de tout entretien futur, à la différence aussi des cannisses qu’il faut surveiller et ensuite retirer.

Partager l’article

Partager

FacebookLinkedIn


Partager

FacebookLinkedIn


Donec justo nec accumsan eleifend vel, pulvinar